Jökulsárlón : la Plage de Diamants

Articles Islande

Dans le Sud-Est de l’Islande, il existe une lagune glaciaire où il est possible d’admirer tout le spectacle que nous offre l’univers des icebergs.

Le lagon de Jökulsárlón a commencé à se former au début des années 1920, et constitue un des joyaux des paysages islandais ; à la fois colossal et si fragile, il s’agrandit chaque année par la taille de son lac, l’eau de fonte du glacier éphémère témoignant des effets du réchauffement climatique.

C’est tout d’abord un jeu de couleurs, comme de lumière : quand le soleil scintille et joue avec les glaçons au coeur blanc, échoués sur une plage de sable ivoire, on comprend d’où lui vient son surnom de plage de diamant. Certains des icebergs sont encore partiellement habillés de cendres noires, et parce qu’ils sont faits de glace pure avec peu de bulles d’air, la lumière blanche qui les pénètre subit une importante diffusion. Après une absorption sélective selon les longueurs d’onde, les fréquences du bleu semblent alors amplifiées : les pans de glace apparaissent alors d’un azur clair à un bleu roi plus intense.

Le panorama est aussi féérique qu’enchanteur; en hiver, alors que les nuits s’étirent inlassablement et laissent si peu de place aux journées, le soleil lui reste toujours très bas. Vers midi, c’est déjà dans un crépuscule rosé que Jökulsárlón y floute ses montagnes en arrière plan. Dans cette lumière magique, la valse d’icebergs sur ce lac glaciaire est hypnotisante.

C’est ensuite un jeu de textures et de formes : semblables à des rochers de cristal, les blocs de glace qui chutent dans la lagune empruntent des aspects lisses, aiguisés, parfois bulleux, creusés ou encore ondulés. La glace y est très compressée, pareilles à des sculptures, imposantes de leur taille et de leurs formes toutes atypiques.

Enfin, c’est aussi un jeu de sons et de musiques : les icebergs servent de support à la vie animale, oiseaux de mer et sternes arctiques côtoient des phoques, qui peuvent être aperçus en train de nager sur la lagune ou se relaxant sur un fragment du glacier, entre craquements et crissements des icebergs.

Ce décor arctique, sublime, transporte dans un autre monde. Dans un des cadres les plus pittoresques de la côte du Sud, tout ici respire le mystère et la mélancolie des paysages sauvages.

TAG
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT